Le social shopping, une valeur sûre de l’e-commerce ?

3062193984_e363181d1d_b copie

L’e-commerce est un canal de vente important dans la stratégie marketing d’une marque qui ne peut plus se contenter de la vente en store (à moins d’un véritable choix stratégique).

Une activité au départ très individuelle qui s’est sociabilisée au fil du temps, avec les forums, et ensuite avec les réseaux sociaux. Le partage social est désormais l’allié de l’e-commerce ; les réseaux sociaux étant des vecteurs qui transforment l’expérience d’achat en social shopping.

Social shopping : Nouveau mode d’achat influencé par les recommandations, avis partagés et postés sur les différents réseaux et médias sociaux.

Interaction directe ou indirecte entre internautes à travers les réseaux sociaux qui peut déclencher un acte d’achat, et engendrer de nouvelles recommandations (viralité).

L’étude Addshopper nous a appris que les membres actifs sur les réseaux sociaux dépensent en moyenne 8% de plus que les utilisateurs non engagés.

Les plateformes sociales boostent donc l’e-commerce, notamment grâce à la recommandation, clé de voute du social shopping.

Le partage se fait de différentes manières : par « share », tweets et autre pins, mais aussi par e-mail.

Il est intéressant de noter que le partage est un indicateur du social shopping, pas pas le like. Il génère beaucoup plus d’interaction et d’engagement (5,4 fois plus fort sur Facebook).

Les outils pour optimiser le social shopping

Tous les réseaux sociaux sont susceptibles de relayer, partager les informations et produits, en susciter l’intérêt, voire l’achat : Facebook par exemple entraine des revenus dans 69,10% des cas, Twitter : 12,11% et Pinterest : 7,13%

Capture d'écran 2015-03-12 09.27.57

  • Intégrer des boutons de partages sur les sites dotés ou non d’espace e-commerce est la première étape pour optimiser et renforcer le social shopping qui, plus qu’une tendance, est un véritable mode d’achat. Ils référencent aussi plus facilement un site et améliorent sa visibilité.
  • Facebook est la plateforme la plus populaire car le réseau social avec le plus grand nombre d’utilisateurs

Capture d'écran 2015-03-12 09.26.16

L’ajout de l’Open graph de Facebook augmente le partage de contenus avec sa communauté. « Facebook Connect » offre la possibilité de connecter entre eux les sites par le simple intermédiaire du réseau social (gains de temps et de connexion). Le même principe existe avec les autres réseaux.

  • Les plateformes sociales optimisées pour l’achat par recommandation telles que Stumbleupon, Wanelo, Polyvore, Findizer, Modizy, Bazando ou encore wheretoget fleurissent sur la toile. Tout est fait pour simplifier la navigation via des algorithmes basés sur les centres d’intérêts. Elles permettent également de préparer l’achat, d’être recommandé par ses amis ou une sphère plus élargie en fonction de ses besoins.
  • Les médias sociaux peuvent également intégrer des espaces de vente à leurs fonctionnalités d’origine. Transformer Instagram ou Pinterest en mini-sites d’e-commerce n’a rien de surprenant. (Cf. l’intégration du bouton « buy » sur Pinterest)

Le consommateur comme annonceur

Partager un produit  auprès de sa communauté le rend attrayant. Noyé dans un flot d’informations et d’offres commerciales, les recommandations filtrent dans un premier temps, et guident le futur acheteur.

En partageant et en recommandant un produit ou un service, le consommateur en devient l’annonceur. Il est au centre de la stratégie d’achat : l’acteur et non plus la cible. En fonction de sa communauté ou de sa notoriété, cela peut avoir un réel impact. La recommandation glisse doucement vers une nouvelle forme de publicité, la frontière entre le lien spontané et le lien sponsorisé s’affine.

Il y a un véritable sentiment de confiance et de fiabilité  dans les recommandations des autres internautes : 82% des français consultent et lisent les avis sur les produits, sur internet et les réseaux sociaux (10ème baromètre de Médiamétrie/NetRatings et FEVAD – juillet 2014).

L’avis consommateur peut donc accélérer le processus d’achat, plus qu’une publicité ou qu’un vendeur jugé faisant son travail.

Une donnée que les marques doivent prendre en compte.

Un Service client plus « social »

Les consommateurs connectés, recommandent et s’interrogent sur les marques : un contenu qui est produit et lisible par tous à travers les blogs, et les partages sur les réseaux sociaux. Ils peuvent autant encenser un produit que le desservir, et c’est là que la relation client se modifie grâce aux médias sociaux.

Avec le social shopping, les enseignes sont également en interaction avec les clients : la relation est transparente, plus rapide, elle bouge au rythme d’internet. Quitte à mettre en danger la marque qui doit s’adapter à ce nouveau mode de service. Une plainte résolue rapidement par la marque et visible via le spectre des réseaux sociaux aura plus de chance de fidéliser les consommateurs.

L’information purement commerciale ne doit plus être la priorité d’une marque.

Opter pour une stratégie qui aide l’internaute dans ses choix ou résout ses problèmes permet de contrôler sa visibilité : être présent pour les clients et les aider, servir de médiateur pour qu’ils interagissent entre eux.

Ce sont des vecteurs de communication qui peuvent devenir des ambassadeurs de marque.

Le Social Shopping fait partie intégrante de l’e-commerce et en transforme son modèle en fonction d’un web toujours plus social (transformation de la communauté d’acheteurs, mais aussi de la relation clients).

Il ne doit cependant pas être considéré comme un simple argument marketing dans une stratégie de marque qui apposerait un « Recommandé par X personnes sur Facebook » car sa récupération nuirait au sentiment de confiance entre les consommateurs.

Publicités

2 réflexions sur “Le social shopping, une valeur sûre de l’e-commerce ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s